Incontournable, le digital transforme le recrutement

Eric Coder
Eric Coder
Journaliste - écrivain, Freelance
Mis à jour le lun, 09/28/2020 - 14:59
Image principale
Image
Recrutement à distance_article
Sous-titre
Avec la crise du Covid-19, les processus de recrutement sont bouleversés mais il est possible de mener à bien des recrutements fructueux. Aujourd’hui, des entretiens à l’intégration des nouvelles recrues, tout se fait en ligne.

L’entretien vidéo est devenu un outil absolument stratégique pour les entreprises pendant le confinement et semble s’installer durablement. Et les applications de visioconférence comme Teams, Skype, Zoom,… ont sans surprise vu leurs usages exploser. Lionel Baraban, cofondateur et CEO de Famoco, entreprise qui valide des transactions digitales sur des terminaux Android, estime que « le recrutement en ligne fonctionne formidablement bien à condition que les caméras soient en mode plein écran pour distinguer le non verbal, les sourires de la personne, ses gestes », afin qu’une relation se crée naturellement.

Des entretiens digitaux qui vont perdurer

Une analyse partagée par Sybille Delaporte, DG adjointe de BPI group, cabinet de conseils RH : « Nous avons évidemment plus recruté à distance qu’auparavant et avec des personnes que nous n’avons pas rencontré physiquement, chose qui ne nous était jamais arrivé. Nos entretiens à distance vont persister car cela fait gagner du temps, permet d’organiser des rencontres avec plus de personnes. C’est extrêmement pratique, cela raccourci les délais et on appréhende les personnes différemment, on aperçoit leur intérieur », sourit-elle. L’épidémie a donc accéléré un process qui était déjà en place depuis des années et selon Thibaud Jolimay, cofondateur d’Ehm Conseil, cabinet de recrutement digital, « ce n’est plus nécessaire de traverser la France pour rencontrer un candidat, ce qui réduit considérablement les délais et les coûts. De plus, le port du masque et la distanciation aujourd’hui rendent les entretiens physiques peu efficaces », juge-t-il.

L’entretien physique demeure toutefois une valeur clé

Pour les entreprises, il n’est pas évident de discerner si les entretiens sont aussi qualitatifs en visioconférence que physiquement. Laetitia Robert, cofondatrice de FoxRH, cabinet spécialisé dans le recrutement, explique que « généraliser le recrutement à distance a changé la donne, qui plus est en l’effectuant depuis notre domicile, ce qui demande un peu plus de capacités d’adaptation. Mais les entretiens physiques sont toujours plus pertinents pour appréhender les personnalités, le feeling que l’on peut ressentir. C’est l’une des carences du visio », analyse-t-elle. Et d’ajouter : « On va continuer les entretiens digitaux mais si tout va bien en septembre on reprendra des interviews physiques ».

Pouvoir discerner les qualités et les défauts

Même s’il déshumanise un peu l’entretien, le recrutement en ligne ne semble donc pas provoquer de choc culturel. Par contre, Lionel Baraban refuse de recruter uniquement par téléphone : « Il est impératif d’avoir un lien en visuel surtout lorsque l’on pose des questions inattendues pour percevoir les sourires ou les instants de panique afin de discerner la personnalité. Le plus complexe, c’est d’arriver à découvrir si le candidat sera apte à s’intégrer à la culture de l’entreprise. » Le recrutement ne va donc pas plonger radicalement dans un monde totalement digitalisé même si la crise a largement légitimé sa pratique.